Réservation par téléphone obligatoire : 418 346-5341

Aux origines du Lac Saint-Jean

LE CHOC DES CULTURES

Exposition permamente

Notre histoire débute il y a plus 500 millions d'années ! On vous invite à découvrir les témoignages des premières traces de vie par la collection paléontologique de Joseph-Charles Larouche.

Durant plusieurs centaines de millions d’années, l’environnement s’est transformé, adapté et a grandi. Entre -100 000 et -10 000, on remonte à la dernière ère glaciaire, où un glacier de 3 à 5 kilomètres d’épaisseur recouvrait la majeure partie de l’Amérique du Nord.

Vers 10 000 avant notre ère, la fonte des glaces va créer la mer de Laflamme. À cette époque, le saumon d’eau salée vivait tant dans la mer de Laflamme que dans l’océan, puisqu’ils étaient reliés. Le retrait progressif du glacier vers le nord permet la libération du sol et d’emprisonner l’eau de la mer de Laflamme créant ainsi le Piekuakami ou Lac Saint-Jean. L’eau du lac va se transformer en eau douce et le saumon, resté emprisonné par le retrait des eaux va s’adapter et devenir la ouananiche, qui signifie saumon d’eau douce ou petite égarée. La ouananiche est aujourd’hui le poisson emblématique du Lac Saint-Jean.

Ce territoire unique permet aux premiers humains de s’installer autour du Piekuakami, il y a près de 6 000 ans. Les différents artéfacts découverts sur le site archéologique DcEx -1, mettent en lumière l’occupation humaine du site de la Métabetchouane depuis ses origines, jusqu’au XVIIe siècle à l’époque du choc des cultures, issu de la rencontre entre ces premiers habitants et l’établissement des Européens.

Les sujets traités sont : l’archéologie régionale, depuis la préhistoire  jusqu’à la colonisation, l’arrivée du premier Européen au Piekuakami, le père Jésuite Jean de Quen, la création du Poste de traite de la Métabetchouane et la conquête britannique jusqu'à sa fermeture 1880.

PROGRAMMATION À VENIR

Exposition temporaire

Le CHAM invite, chaque année, un ou des artistes à venir exposer leur travail dans notre salle d'exposition temporaire. Cette fenêtre artistique assure un complément essentiel à la visite.

Exposition temporaire 2016

VENEZ ADMIRER LES MONUMENTS HISTORIQUES

Exposition extérieur

C'est sur le site de la Métabetchouane que, durant des millénaires, plusieurs nations du Nord-Est de l'Amérique se rencontraient chaque été pour échanger et partager.

On y retrouve le site archéologique de la Métabetchouane, ainsi que la Poudrière du Poste-de-Traite-de-la-Métabetchouane (1760-1780), le plus vieux bâtiment de la région, utilisé à l’époque comme magasin de poudre et autres explosifs. Ces deux attraits sont tous deux classés par le Ministère de la Culture et des communications du Québec et par Patrimoine Canada.

Four à bois

Aussi, le monument Jean de Quen commémore la venue du missionnaire jésuite, premier Européen à fouler le sol de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, le 16 juillet 1647, statue érigée aux fêtes du tricentenaire de l’évènement. 

Sur le parcours, on retrouve un four à bois style « dos de castor », nom donné en raison de la forme que prend l’argile séchée qui le recouvre. Le modèle artisanal est identique à celui du début de la mission jésuite vers 1666.

Le site compte également la reproduction d'une chapelle anglicane. Il s’agit d’une réplique du type de construction que l’on retrouvait en 1849 et construite selon les méthodes de l’époque. Notre chapelle a servi de lieu de tournage pour le film Maria Chapdelaine (2021).

Le CHAM est situé directement sur le bord du majestueux lac Saint-Jean et offre à ses visiteurs une aire de repos avec vue panoramique.

~  La Véloroute des Bleuets passe directement sur le site  ~

Un voyage dans le passé

Venez en famille visiter nos différentes expositions: permanente, temporaire et extérieur. 

© 2021 CHAM - Centre d'histoire et d'archéologie de la Métabetchouane | Réalisé par Saguenay Média